Nous sommes ce que nous buvons

Nous sommes ce que nous buvons

FONCTIONS ESSENTIELLES DE L’EAU DANS NOTRE ORGANISME

L’eau est essentielle pour notre corps et les 50 milliards de cellules qui le composent.
Il s’agit du principal constituant de notre organisme, 60 à 70 % selon notre corpulence, et ce n’est pas précisément par hasard. Avec l’oxygène, elle joue un rôle essentiel dans notre vie et nos processus vitaux. Outre sa contribution à la formation des différents fluides (sueur, salive, sang, lymphe, etc.), elle agit en véritable agent de circulation et de régulation des différents mécanismes corporels:

La température corporelle est maintenue aux alentours de 37°, qu’il fasse -40° ou + 30°. Elle est également responsable de la sudation et de la rétention en agissant comme un thermo-régulateur.

L’eau participe à l’équilibre (homéostasie) des échanges de nutriments et des électrolytes (sodium, potassium, etc.) intra et extracellulaires. Elle intervient également dans la fréquence cardiaque, en la régulant pendant l’effort.
Your body temperature remains at around 37 °C, even if it is -40 °C or +30 °C outside. It is also responsible for sweating and retention, and acts as a thermoregulator.

 

Elle aide à l’élimination des déchets et toxines successifs à des efforts physiques (acide lactique), des excès alimentaires (toxines), de la fièvre, de la nervosité, du stress… filtrés par les reins et évacués par les selles, l’urine, et la sueur.

BOIRE RÉGULIÈREMENT EN QUANTITÉ SUFFISANTE

Pour conserver un bon équilibre hydrique, il faut compenser la perte de volume en eau qui est de 2 litres environ.

COMMENT?

En buvant de l’eau, des boissons non sucrées comme le thé, des aliments qui ont une teneur élevée en eau comme les soupes, fruits et légumes. Cet équilibre nécessite des ajustements, une augmentation de l’apport en eau, en fonction de différents paramètres externes ou internes : température, teneur en eau de l’air ambiant, altitude, activité physique, métabolisme, système hormonal, etc.

QUAND?

Boire avant d’avoir soif. Le meilleur moyen de prévenir cette sensation, signal d’alarme tiré par l’organisme en cas de début de déshydratation, est de boire régulièrement, tout au long de la journée. Une perte en eau excédant 2 % de déshydratation a des conséquences physiques et intellectuelles importantes. De plus, leur gravité augmente de façon exponentielle en cas de déshydratation croissante.
À noter, le sel, souvent absorbé en quantité excessive, retient l’eau dans le corps, alors que le potassium, présent dans les fruits et légumes, facilite son élimination et joue un rôle important sur l’activité musculaire et rénale, et contribue au métabolisme des sucres. Là encore, un juste équilibre entre ces deux minéraux s’impose pour assurer au corps une parfaite hydratation.

Top